Le contexte :

Depuis début janvier 2019, j’ai pris la décision de m’entrainer autrement et de programmer autrement ma saison. Après 1 an et demi à m’entrainer et progresser seul, j’ai finalement choisi de m’entourer d’un coach pour m’améliorer et continuer à dépasser mes limites.

Cette course est donc la première de ma saison, en vue de préparer le premier gros objectif de l’année : le Marathon de Paris. Après 3 semaines intenses d’entrainement, cette course est l’occasion parfaite de savoir où j’en suis et si des progrès sont déjà visibles.

La course :

Il fait frais en ce 20 janvier, 3 petits degrés au compteur et une route encore humide des précipitations de la veille. Tout juste le temps de récupérer mon dossard et de déposer mon sac au vestiaire que je dois déjà me rendre sur la ligne de départ. Je dois bien vous l’avouer, je stresse ce matin. Je vais débuter la course s’en même m’être échauffé…

C’est parti pour 10km en 2 boucles.

1-5km :

C’est l’heure. Avec quelques minutes de retard, le départ est donné. Les 500 premiers mètres sont un véritable sketch.. Malheureusement et comme souvent, des coureurs bien plus lents ont réussi à s’insérer dans le sas préférentiel et le départ est une véritable épreuve de coudes. C’est souvent ce qui me freine sur ce genre d’épreuve, de devoir se mettre “des coups” pour passer et surtout ne pas se faire éjecter de la route..

Revenons-en à la course. Cette première boucle se passe plutôt bien. J’arrive à bien me faufiler dans les petits espaces pour prendre les virages à l’intérieur et je relance bien sur les portions légèrement montantes. La difficulté de ces boucles réside dans les nombreux virages et petites relances qui viennent casser les jambes.

Je passe finalement les 5 premiers kilomètres en 19’02.

5-10km :

Une question me revient en tête en passant les 5 premiers kilomètres.. Suis-je encore parti trop vite ? Vais-je exploser sur le retour ?

Pour cette seconde boucle, je choisis de reprendre la même technique, prendre tous les virages à l’intérieur et me faufiler comme je peux. J’ai même le luxe d’avoir trouvé un lièvre qui m’emmène à l’allure souhaitée. Les kilomètres défilent et je le sais, je vais enfin battre mon RP (39’30) que je traine depuis quasiment 1 an.

La dernière côte se fait au mental, avant le sprint final … Verdict ???

Temps final : 38’33 – 177/2100 engagés

sdr

Mon retour :

J’avais annoncé au réveil vouloir faire 38’30, au final je termine à 3 petites secondes du temps voulu. On dira que les embouteillages des 500 premiers mètres m’ont empêché de l’atteindre…
Plus sérieusement, si vous voulez une première course pour vous tester dans l’année, cette course est idéale. Les RP ne tombent pas ici à cause des nombreux virages et des petites relances mais j’ai tout de même pris beaucoup de plaisir sur ce bitume.

Prochain RDV : Les 10km de Vincennes.

Le site officiel de la course : ici

Plan du parcours : ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *