Le contexte :

Après avoir fait mes premières gammes sur route, je me suis rapidement intéressé au Trail et course nature. Le semi-marathon de Paris est donc le second réel test sur route auquel je me confronte. Il vient également parachever mon entrainement pour mon premier Ultra Trail ; le Trail des Seigneurs (100km – 3500D+) qui se déroulera le 6-7 avril 2018. L’objectif est simple, passer sous la barre des 1’30’’00.

La course :

Cette fois-ci, je sais à quoi m’attendre au niveau de l’intensité. J’ai préparé mon corps pendant l’hiver avec beaucoup de renforcement musculaire et ma nutrition d’avant course à été rodée pendant plusieurs mois afin de trouver le bon combo. Une fine pluie est au rendez-vous, attention aux glissades !!

1-10km :

Cette fois-ci ce n’est pas comme aux Courants de la Liberté, les SAS sont immenses, nous sommes plus de 45 000 au départ. Le challenge est différent car j’ai été placé dans le SAS +1’35’’00 alors que mon objectif est en dessous des 1h30. Je me place donc sur un côté afin de saisir le moindre espace pour me faufiler.

Les 10 premiers kilomètres sont réputés plus faciles que les 11 suivants et je vous le confirme, ce n’est pas un mythe. Je déroule pour passer en 40’28.

10-15km :

C’est dans cette deuxième partie de course que tout fût plus compliqué. Nous passons sous de nombreux ponts et les alternances montées/descentes commencent à se faire ressentir. C’est au 13ème km et après une énième sortie de tunnel que je ressens une forte pointe dans le quadriceps droit. Le début de la fin.

Alors que j’étais sur des bases pour être sous les 1h26, je me sens obligé de relâcher mon corps et de diminuer mon allure de course.

15-21km :

Tout comme mon premier semi, les 6 derniers kilomètres sont tout sauf une partie de plaisir. Je serre les dents et m’accroche à mon objectif initial. La fin de parcours est quasiment plate, un peu de répit après 4km assez compliqués à digérer. Les kilomètres défilent et alors que je me rapproche du but, je me rends compte que le parcours est tout de même 500m plus long que prévu, pas une mince affaire.

De toute manière 500m de plus ou de moins, cela fait partie intégrante de l’épreuve. Je finis fort, une petite pointe à 18KM/H (oui juste pour me la raconter) pour terminer en 1’28’’30 !!!

Temps final : 1’28’’30 – 1456 / 39500 finishers – 1008/13852 de ma catégorie

Mon retour :

Ce semi n’est pas à prendre à la légère. Il est le plus connu de France mais attention à ne pas tomber dans le piège après avoir connu 10 premiers km assez faciles. Restez prudent, une fois les ponts passés vous pourrez dérouler sur une fin de parcours plate et agréable.

Niveau ambiance, que dire… Vous passez dans des coins de Paris magnifiques et malgré la fine pluie, vous étiez des milliers à venir nous soutenir. La petite note sympa c’est que votre nom est affiché sur le dossard, par conséquent les supporters peuvent crier et scander votre nom, de quoi donner du baume au cœur.

Le site officiel de la course : ici

Pour plus d’infos c’est par ici : ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *