Le contexte :

Cette course est la seconde sur laquelle je m’élance depuis que je me suis remis du syndrome de l’essuie glace de mon genou droit. Cette course intervient 2 semaines après une performance que j’ai jugé mauvaise au 10km Adidas de Paris.

Un parcours qui devait être de 23km nature est finalement annoncé comme un 24km avec environ 250 à 300m de D+.  Un terrain plutôt plat et naturel sur lequel je compte réaliser un bon chrono pour me confirmer le fait que l’échec au 10km n’était qu’un accident. Le départ est donné aux alentours de 10H sous un soleil qui tape déjà relativement fort sur nos têtes.

L’objectif fixé et de réaliser un chrono en moins de 1:55:00.

 

La course :

1-7km :

Je me positionne sur la ligne de départ pour ne pas être pris dans un mauvais tempo et décide de partir assez fort pour cette compétition. Les 7 premiers kilomètres sont relativement plats, si ce n’est un faux plat montant qui vous chauffera les cuisses, vous pouvez dérouler dans cette première partie de course. Le rythme est élevé, je tourne en 4’12/km et me retrouve dans un petit groupe de 4-5 coureurs avec lesquels nous en venons naturellement à nous relayer.

7-14km :

La seconde partie de cette course alterne des petites montées et surtout des descentes qui font du bien aux jambes et au moral. J’avale les kilomètres toujours entouré de mes quelques partenaires de courses et passe symboliquement le 14ème kilomètre en 58’02. Les 10 derniers kilomètres s’ouvrent à moi et je sens que l’objectif va être largement atteint.

14-24km :

C’est malheureusement à cet instant qu’intervient un fait de course qui aura des conséquences sur la suite. Au 15ème kilomètre, un conducteur souhaitant se garer ne remarque pas les coureurs qui défilent sur le parcours et dans notre fameux groupe, 3 d’entre nous finissent leur descente dans le véhicule. Plus de peur que de mal. Néanmoins je suis le seul des 3 à avoir pris la voiture du mauvais côté et devoir en faire le tour. J’exprime mon énervement par quelques véhémences à l’égard de ce conducteur et reprend finalement mon chemin. Il n’est jamais simple de relancer la machine après un tel arrêt et se fût mon cas jusqu’à la fin des derniers kilomètres.

Mes jambes ne tournent plus aussi bien et j’ai beaucoup de mal à reprendre mes confrères de course. Après plusieurs tentatives je me résigne à courir en 4’40 et finir ainsi. Une dernière difficulté s’offre à nous dans le dernier kilomètre avec environ 500m de côte. Un autre coureur me donne un peu de baume au cœur et me dit que je peux accélérer et doubler les 3-4 coureurs devant moi. Je lâche tout ce qu’il me reste d’énergie, je double à toute vitesse les quelques coureurs devant moi et conclut cette course en dessous de mon objectif !

Temps final : 1’45’’22 – 124/2000 participants

Mon retour :

Cette course est très plaisante de par les paysages que vous y rencontrerez et par la bonne ambiance qui y règne. Très peu de route, un petit peu de dénivelé, 2000 participants prêt à en découdre et une très bonne organisation sont le parfait mélange de la réussite de cette course. Je vous conseille ce trail, course nature qui est un bon moyen de se tester pendant l’été. Finalement la chaleur ne s’est que très peu fait ressentir sur le parcours et le seul bémol à été ce conducteur imprudent qui a faillit tout simplement ruiner ma course et ma santé.

 

Le site officiel de la course : ici

Pour plus d’infos sur le parcours : ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *