Cela faisait quelques mois que je n’avais pas quitté la France pour découvrir de nouveaux paysages et ce petit week-end de 4 jours en Italie était l’occasion parfaite pour ENFIN me rendre compte de l’immensité des Dolomites. Les nombreuses photos et articles que j’ai pu trouver au sujet de ces chaines de montagnes me faisais saliver depuis de longues semaines.

C’est donc avec 4 amis que j’ai décidé de partir pour ce nouveau trip. Au programme de ce court séjour, de la randonnée et de belles surprises.

Jour 1 : Lago di Carezza & Val di Funès

Lago Di Carezza

Après un réveil aux aurores pour attraper notre vol pour Trevise, puis récupérer notre voiture, nous filons tout droit vers le Nord de l’Italie. Pour rejoindre notre première destination, le Lago Di Carezza, il nous faut presque 3h.

En ce premier jour de trip, nous décidons de nous contenter de faire le tour de ce lac, ce qui nous prendra une bonne heure et demi le temps de réaliser quelques clichés. Le tour se fait vite mais je ne peux que vous conseiller de prendre le temps d’admirer la vue.

Val di Funès

Notre second rendez-vous ce situe vers le très connu Val di Funès, où vous pourrez observer cette église, située au milieu de nulle part. Cet endroit est un véritable plaisir pour les yeux : entre la surprise de découvrir cette église totalement isolée du reste du village et l’immensité des montagnes qui surplombent ce lieu, le plaisir est total.


Petit conseil, venez tôt le matin pour admirer le soleil se lever sur les montagnes, nous n’avons pas eu ce plaisir.

Il se fait déjà tard, la nuit tombe et nous avons encore une petite heure de route pour rejoindre notre gîte pour la nuit. Après s’être bien réchauffé et avoir pris le temps de partager un bon dîner tous ensemble, nous décidons de nous lancer dans un shooting de nuit. Avant même de prendre les photos, nous pouvons déjà admirer les étoiles qui illuminent cette magnifique nuit. Je vous laisse admirer le cliché suivant, qui résume cette première nuit.

Jour 2 : Lago di Braies & Tre Cimes

Lago Di Braies

De nouveau, nous avons décidé de nous lever très tôt pour pouvoir profiter des premières lueurs du soleil sur le Lago di Braies. Ce lac est l’un des plus connus dans la région des Dolomites, car il est courant de voir les gens se prendre en photo sur des canoës au pied de la montagne. La petite cabane qui longe le lac, ne devrait pas non plus vous être inconnue.

Nous arrivons sur les coups de 6h30, la vue est impressionnante. Le lac est totalement gelé, le calme total, de quoi profiter pleinement de ce lieu.

Une randonnée de 2 heures permet d’en faire le tour. Notre choix se porte sur une randonnée qui nous emmène dans les hauteurs qui surplombent ce lac. Pour vous y rendre, c’est très simple, commencez à faire le tour du lac par la gauche de la petite cabane, puis suivez la signalisation. Par endroit la neige est fine et nécessite un peu d’agilité pour éviter de s’enfoncer. Le reste du parcours est quant à lui gelé et recouvert d’une fine couche de neige, ce qui ne nous a pas contraint à continuer en raquettes.

Nous sommes ensuite revenu sur nos pas pour reprendre la boucle autour du lac et profiter de ce cadre. Tout le monde peut le dire, ce lieu est tout simplement un petit coin de paradis au milieu des montagnes. Vous trouverez à quelques mètres de là un hôtel, idéal pour un petit séjour familial à la montagne.

Tre Cimes

L’après-midi, nous avons décidé d’aller du côté des Tre Cimes. Ces 3 blocs rocheux situés à 2700m d’altitude faisaient partis des lieux que j’avais coché pour ce trip. En hiver, le chemin jusqu’au refuge le plus proche des Tre Cimes (refuge du Lavaredo) est bloqué à cause de la neige. Nous avons donc dû monter les 7km menant jusqu’au refuge pour pouvoir les admirer de plus près.

Vous pourrez ensuite continuer sur des randonnées autour de ces blocs rocheux, elles sont variées et toutes plus belles les unes que les autres. Pour notre part, après une petite pause, nous avons pris l’option de redescendre en luge. Une course de Mario Kart s’improvise sur la neige et la bonne ambiance pour revenir tranquillement à notre voiture.

Nous rejoignons ensuite la Cortina d’Ampezzo, une station balnéaire très huppée des Dolomites pour la nuit. Il était temps pour nous de manger une pizza dans le pays de la pizza. Puis d’enchainer sur un Tiramisu, la coutume oblige…

Jour 3 : Lago Di Sorapis

Ce troisième jour restera gravé dans la tête de tout le monde…
Nous avons décidé d’aller vers le Lago Di Sorapis par le chemin 217 afin de reprendre ensuite le chemin 215 comme il est conseillé de faire en été. Dans notre cas, nous n’avons jamais réussi à trouver ce merveilleux lac…

Sur le papier cette randonnée était assez simple. Après avoir rejoins le seul parking ouvert, nous prenons le chemin 217. Il vous sera conseillé de prendre le 215 mais le parking étant bloqué nous avions donc dû changer notre itinéraire. Après 5km, nous perdons le balisage avec Marie mais voyons au loin des randonneurs en haut d’une côte, ressemblant à une belle montée verticale. Arrivé en haut, non sans effort, les “randonneurs” qui étaient en fait en train d’escalader un glacier nous indiquent que nous avons fait fausse route.

Obligés de redescendre, il nous faudra une bonne vingtaine de minutes pour retrouver la bonne direction et le balisage. Il semblerait qu’une avalanche durant la saison ait eu raison de celui-ci. Nous suivons donc des traces qui nous mènent à flanc de falaise. Après quelques péripéties et 500D+ avalés non sans mal, nous décidons finalement de revenir sur nos pas car la route devient trop dangereuse pour nous.

Protection solaire assurée par LOUBSOL

Au total environ 4 heures de randonnées, de belles ascensions, mais sans matériel et sans la certitude de trouver ce lac, notre décision de revenir était sûrement la bonne.

Conseil : PRENEZ LE CHEMIN 215 !

L’après-midi est beaucoup plus calme, nous prenons le temps de nous restaurer, de faire quelques courses pour notre dernière soirée. Nous avons trouvé un bel hébergement dans le sud des Dolomites afin de ne pas être trop éloigné de l’aéroport de Trevise. Avec Mathilde nous décidons même d’aller courir dans les montagnes, une sortie bien méritée après 3 jours intenses.

Jour 4 : retour à Paris

Après une belle dernière soirée tous ensemble, il est temps de rentrer pour Paris.

Les Dolomites sont vraiment une région à part en Italie. Les paysages sont tout de même bien éloignés de ce que l’on peut voir dans les Alpes (côté France), la diversité est impressionnante et les nombreuses activités proposées sauront vous divertir. Je vous conseille de prendre 2 à 3 jours de plus que nous pour avoir le temps de profiter davantage et d’être un peu moins speed que nous l’avons été. Pour ma part, je compte bien repartir pour refaire de belles randonnées mais en ETE afin de voir de nouvelles couleurs et de vivre cette aventure différemment.